Partage Noir

Accueil > Portraits > Victor Griffuelhes (1874-1922) > Victor Griffuelhes (1874-1922) [04]



Victor Griffuelhes (1874-1922) [04]

Par Victor Méric - Flax

Domaine public

Jusqu’à l’âge de 21 ans, Griffuelhes ne milita pas énormément. Déjà il avait des idées très nettes sur la situation faite aux ouvriers dans notre société capitaliste, mais soit par timidité, soit parce qu’il se jugeait peu apte encore à jouer un rôle, il n’osait se lancer dans la carrière de propagandiste. Là-dessus il lui fallut partir pour le régiment. On l’envoya à Lodève, dans l’Hérault. Il ne fut pas trop malheureux, au milieu des paysans venus de la Lozère et des Pyrénées auxquels il eut affaire et qui le considéraient avec quelque respect parce que débrouillard et trimardeur. Employé aux ateliers, en sa qualité de cordonnier, il tira son service sans grands inconvénients.

Le spectacle de la caserne contribua cependant à le raffermir davantage dans ses idées révolutionnaires. Déjà, sous l’uniforme, il s’essayait à la propagande. Propagande dangereuse, s’il en fut jamais. Il eut la chance de ne pas être inquiété. Le service terminé, il fit un bref séjour dans sa famille, puis revint à Paris.