Partage Noir

Accueil > Portraits > Paul Robin (1837-1912) > Paul Robin (1837-1912) [07]


Cempuis (Oise) - Orphelinat Prévost - Le réfectoire

Paul Robin (1837-1912) [07]

Par Victor Méric - Flax

Domaine public

*

C’est à Cempuis que Robin essaye d’appliquer ses conceptions en matière d’éducation. Pendant quatorze ans, il établit dans cet orphelinat la co-éducation des sexes. Mais la presse cléricale veillait. Après une abominable campagne, menée notamment par la Libre-Parole, Robin dut abandonner son poste.

Il ne déserta pas la lutte pour cela. Dès 1895, il fonde un périodique : l’Education intégrale, fait de nombreuses conférences et, enfin, commence à propager, au Congrès de la Libre-Pensée, à Bruxelles, ses idées sur le néo-malthusianisme. Il fonde la ligue de la Régénération humaine et fait paraître son journal Régénération (décembre 1896) qui n’eut d’abord que six numéros en six ans et qui a été continué depuis par Génération Consciente. Il traduit une brochure du hollandais : Les Moyens d’éviter les grandes familles ; il publie des articles dans la Revue Blanche, des rapports à la Société d’Anthropologie, etc. Citons encore parmi ses publications : une Méthode de lecture, les Bases de la morale humaine, la Théorie de la gamme, etc.