Partage Noir

Accueil > Bandes dessinées > [BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 > [BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 : Terreur en Croatie [4]



[BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 : Terreur en Croatie [4]

Par Cyril

CC by-nc-sa

Guérilla en Dalmatie (hiver 1943-1944)

La nature ayant horreur du vide, les Partisans se ruent sur la Dalmatie (façade maritime de la Croatie) abandonnée par les Italiens. Mais les nazis interviennent, afin de restaurer le pouvoir oustacha. Dépourvus d’armes lourdes, les insurgés sont repoussés dans les campagnes où ils établissent fermement leurs maquis, sous la bannière du Conseil Antifasciste de Croatie.

A gauche, deux partisans en tenue mi-traditionnelle, mi-maquisard. A ce stade des opérations, les alliés livreront aussi d’importants stocks de vêtements aux résistants.

 

Les nazis s’accrochent aux villes (1944)

A ce moment de l’insurrection, les nazis tiennent fermement les villes croates et les voies de communication. Mais les gares et les dépôts sont journellement dynamités.
Enfin le soutien allié aux Partisans est acquis.

 

L’effondrement de l’État fasciste oustacha (avril 1945)

Quelques jours avant la capitulation des nazis en Allemagne, les occupants évacuent la Croatie, retirant leur soutien aux sanglants Oustachas de Pavelic. Les fascistes croates vont alors s’enfuir par la route ou se rendre aux Partisans.

Les Oustachas, universellement haïs, sont passés par les armes... si ils sont pris.