Partage Noir

Accueil > Bandes dessinées > [BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 > [BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 : Pétainisme serbe [3]



[BD] Mémoires balkaniques 1941-1945 : Pétainisme serbe [3]

Par Cyril

CC by-nc-sa

Le spectre du tsarisme (1942-1943)

Les tsaristes réfugiés en Serbie orthodoxe décidèrent eux-aussi de mettre sur pied une unité de répression anti-partisans : le Corps Russe de Défense.

Cette unité, toute dévouée à l’occupant nazi, est de faible valeur militaire mais dénote une coalition des réactionnaires de tous poils contre le mouvement partisan qui remonte en puissance en Serbie et recrute assez largement hors du PC (lequel en tire cependant toujours les ficelles).

En illustration, ci-dessus, un collabo tsariste : notez les larges et typiques épaulettes.

 

Occupation bulgare en Serbie (1942-1943)

Sous la pression allemande, les troupes bulgares entrent en Serbie pour y rétablir l’ordre, avec l’aide des nazis. Il s’agit de troupes de second ordre, car l’armée bulgare est massée sur la frontière turque. Mais pour les Serbes, c’est une grave injure doublée d’une provocation... Medic, le Pétain serbe, avalera pourtant la couleuvre et restera accroché au pouvoir comme après une planche pourrie.

Les troupes bulgares, souvent composées de réservistes apparaissent assez fragiles face à des Partisans décidés.

 

Le retour des Tchneniks (1943-1944)

Partiellement répudiés par leur nouvel allié allemand, les Tcheniks de Serbie s’organisent par « groupe de trois » (troïka) et attaquent les familles partisanes.
Quant aux Tchetniks du Monténégro, alliés des Italiens puis dispersés par les Partisans, ils refluent lentement vers la Serbie (le « sanctuaire ») à l’image de leur chef Mihaïlovitch.

Lâchés par les Anglais et compromis avec les nazis, le mouvement tchetnik est à présent sur le déclin mais reste significatif en Serbie. En mars 1944, Mihaïlovitch réorganise ses groupes et tente de barrer la route de la Serbie du sud-ouest aux Partisans venus, entre autre, du Monténégro insurgé et de Bosnie. Après quelques succès initiaux, les Partisans prennent finalement le dessus. Définitivement.