Itinéraire - Une vie, une pensée n°14/15 : « Elisée Reclus »

Contributions de Heiner Becker, Pascal Bedos, Paul Boino, Nathalie Brémand, Maurice Colombo, Joël Cornuault, Marianne Enckell, Jean-Jacques Gandini, Peter Jud, Jan Moulaert, Jean-Marie Neyts, Philippe Pelletier, Carole Reynaud-Paligot et Hélène Sarrazin

  • NadarLire la suite de «Nadar»

    , par Pascal Bedos

    Gaspard-Félix Tournachon n’est pas encore Nadar lorsqu’il naît le 6 avril 1820 à Paris, au sein d’une famille d’imprimeurs lyonnais. Vingt-trois années séparent ses parents qui ne se marieront qu’en 1826, après la naissance d’un second fils, Adrien. Il fréquente plusieurs pensionnats et collèges à Paris jusqu’en 1836, mais la faillite de l’entreprise familiale et la maladie obligent son père à se retirer à Lyon. Victor Tournachon y meurt, âgé de 66 ans, le 8 août 1837. Plus tard, Nadar aimera à parler des études de médecine qu’il aurait faites dans cette ville.

  • Paul ReclusLire la suite de «Paul Reclus»

    , par Heiner Michael Becker

    Le membre de sa famille le plus proche d’Elisée Reclus, après son frère aîné Elie, fut sans nul doute son neveu Paul, né le 25 mai 1858 à Neuilly-sur-Seine. Elisée semble avoir considéré le fils aîné d’Elie et de Noémi Reclus (avec lesquels il vivait en communauté) comme son propre enfant, du moins c’est (...)

  • Léon Metchnikoff Lire la suite de «Léon Metchnikoff »

    , par Peter Jud

    Léon Metchnikoff fut l’un des meilleurs amis d’Elisée Reclus, pendant quelque temps un de ses plus proches collaborateurs, des années durant son secrétaire ; il était de plus géographe, ethnologue et anarchiste... mais qui connaît encore son nom ?
    Dans le chef-d’œuvre de Metchnikoff, La Civilisation et (...)