Partage Noir

Accueil > Mexique > Tierra y libertad ! Les anarchistes dans la révolution mexicaine > Tierra y libertad ! (1923-1930)



Tierra y libertad ! (1923-1930)

Par Partage Noir

CC by-nc-sa

1923

  • Le corps de Ricardo est ramené à Mexico. A chaque ville du parcours, ce sont des milliers de travailleurs qui accueillent le corps avec des drapeaux noirs et rouges en marque de respect à Ricardo. A Mexico, 10 000 travailleurs suivent le corps au Cimetière français où il est enterré.

  • Le 1er mars, Enrique est libéré de prison et retourne au Mexique, où, avec sa compagne Teresa, il commence une tournée de propagande. Les meetings sont, dans chaque ville, attendus par des milliers de travailleurs qui cessent le travail malgré le harcèlement officiel qu’ils doivent subir.
  • Le 2 octobre, Librado est libéré de prison et déporté au Mexique, où il vit à San Luis Potosí. Au Mexique, Nicolás T. Bernal fonde le « Grupo cultural Ricardo Flores Magón », il collecte et publie les articles, les lettres et les pièces de Ricardo en 10 petits volumes, sous le titre Ricardo Flores Magón Vida y Obra.
1924

  • Librado vit maintenant à Villa Cecilia (État de Tamaulipas), où il édite un journal, Sagitario, et fait de la propagande auprès des travailleurs du pétrole.
  • Septembre, Enrique est arrêté par la police à Cuautitlán.
  • Le « Grupo cultural Ricardo-Flores Magón » publie la première biographie de Ricardo. Elle est écrite par Diego Abad de Santillán (Biographie qui a été rééditée par les éditions Antorcha.)
1927

  • Le 1er avril, Librado est arrêté et emprisonné avec d’autres camarades à la prison de Andonegui à Tampico (État de Tamaulipas) où il est gardé 6 mois avant son procès, la sentence sera de 6 mois pour avoir incité le peuple à l’anarchisme et insulté le président. Pendant son emprisonnement, Librado continue à écrire des articles pour Sagitario, jusqu’à ce que la police interdise le journal.
  • Août, Jesús María Rangel et d’autres camarades sont libérés de prison au Texas.
  • Le 4 novembre, Librado est mis en liberté et va à Monterrey (Nuevo Leon) où il commence la publication d’un nouveau journal, Avante.
    Avante - 1927
1928
Décembre, un journal anarchiste américain publie un article en anglais de Librado sur l’extermination des Yaquis.
1929

  • Le 19 février, Librado est de nouveau arrêté et l’imprimerie de Avante est complètement détruite. Durant son emprisonnement, Librado est violemment battu et échappe à une tentative de meurtre.
  • Avril, Librado est relâché.
  • Le 9 juin, William C. Owen meurt à Worthing (Angleterre). Après s’être échappé des États-Unis, il était retourné en Angleterre et était devenu rédacteur en chef de Freedom.
1929

  • Jesús Flores Magón meurt.