Partage Noir

Accueil > Révolution Française > Les Révolutionnaires de 1789 > Rutlidge (James)



Rutlidge (James)

Par Partage Noir

CC by-nc-sa

Un inconnu parmi les inconnus malgré une biographie du XIXe siècle aujourd’hui introuvable (Las Vergnas : Le chevalier Rutlidge). Gentilhomme anglais, Rutlidge (ou Rutledge) siège au club des Cordeliers. Il anime un journal Le Creuset où il se déclare partisan de la loi agraire, c’est-à-dire le partage des terres en prenant pour prétexte la question des biens du clergé. Lorsqu’il veut défendre ses thèses au club des Jacobins en 1791, il est hué dès les premiers mots. Il prend ensuite ses distances avec le cours de la révolution. C’est un exemple de ces radicaux de la première génération marginalisés par l’irruption des sans-culottes, ce qui ne fut pas le cas pour les Enragés. Son biographe évite soigneusement de parler des positions agraires du Rutlidge.

Source : Las Vergnas (Le chevalier Rutlidge, Paris, 1932).