Partage Noir

Accueil > Portraits > Voltairine de Cleyre (1866-1912) > De l’Action directe - Comment pourrons-nous briser nos chaînes  (...)



De l’Action directe - Comment pourrons-nous briser nos chaînes ?

Par Voltairine de Cleyre

CC by-nc-sa

Les partisans de l’action politique nous racontent que seule l’action électorale du parti de la classe ouvrière pourra atteindre un tel résultat ; une fois élus, ils entreront en possession des sources de la Vie et des moyens de production ; ceux qui aujourd’hui possèdent les forêts, les mines, les terres, les canaux, les usines, les entreprises et qui commandent aussi au pouvoir militaire à leur botte, en bref les exploiteurs, abdiqueront demain leur pouvoir sur le peuple dès le lendemain des élections qu’ils auront perdues.

Et en attendant ce jour béni ?

En attendant, soyez pacifiques, travaillez bien, obéissez aux lois, faites preuve de patience et menez une existence frugale (comme Madero [1] le conseilla aux paysans mexicains après les avoir vendus à Wall Street).

Si certains d’entre vous sont privés de leurs droits civiques, ne vous révoltez même pas contre cette mesure, cela risquerait de « faire reculer le parti ».





[1Francisco Madero (1873-1913). Gros propriétaire foncier, adversaire de Porfiro Díaz, il est soutenu par Pancho Villa. Elu président de la République en 1911, il est renversé par un coup d’État militaire deux ans plus tard et assassiné.