Partage Noir

Accueil > Portraits > Louis Lecoin et le mouvement anarchiste

Louis Lecoin et le mouvement anarchiste

De 1977 à 1997, les éditions Volonté Anarchiste ont publié 39 brochures (45 numéros, dont 6 doubles). C’est le numéro 19, Louis Lecoin et le mouvement anarchiste de Sylvain Garel, que le Collectif Partage Noir a mis en ligne.

- Certaines de ces brochures sont encore disponibles à la vente à la librairie de la Fédération anarchiste

Louis Lecoin ne fait pas partie du passé, il est encore avec nous dans l’histoire présente. Louis Lecoin est un modèle d’action humaine, ne jamais baisser les bras même seul. En lisant ses mémoires Le cours dune vie on est renforcé dans l’idée que la volonté individuelle bien pensée est souvent initiatrice de l’action collective.
Louis Lecoin ne s’embarrassait pas — peut-être à tort — d’analyses théoriques, il Iui fallait agir et agir encore contre l’injustice, contre les bourreaux, contre la guerre, pour la liberté et la justice. Une campagne se terminait qu’une autre commençait déjà. Lecoin ne s’arrêtait pas aux difficultés administratives, Lecoin faisait toutes les démarches nécessaires pour aboutir. Mais il eut la force malgré tous les contacts qu’il établit hors du mouvement anarchiste, pour les nécessités de la solidarité, de garder sa qualité d’anarchiste.
Il fut d’une fidélité permanente aux idées. Il ne fit aucune concession aux chrétiens et à leur influence non-violente. Lecoin était un pacifiste, il oeuvrait pour la paix, et ne portait aucune exclusive sur les méthodes. Son soutien actif aux anarchistes espagnols lève toute ambiguïté.

Salut et Révolution Sociale,
Groupe Fresnes-Antony
de la Fédération anarchiste (1982)