Partage Noir

Accueil > BD > [BD] Éphéméride > Jaroslav Hašek (30 avril 1883 - 3 janvier 1923)




Par MLT, OLT

CC by-nc-sa

Né à Prague le 30 avril 1883 Jaroslav Hašek travaille dès l’age de 15 ans. Pour vivre il sera employé de banque, marchand de chiens, et journaliste. Très vite il s’affirme anarchiste pour devenir en 1907 le rédacteur en chef de la revue Komuna du cordonnier Michal Kàcha.
La répression policière s’intensifiant, les anarchistes créent à Prague le « Parti du progrès modéré dans les limites de la loi » une parodie des partis politiques et du système électoral dont Jaroslav Hasek sera le représentant aux élections de 1911. Le sympathisant Franz Kafka vient souvent. « L’excursion dans l’histoire » de 1915 le fit enrôler dans l’armée autrichienne, il désertera pour passer du côté des Russes lors qu’éclate la Révolution de 1917. Participant aux événements, il critique la dictature naissante.
En 1920 pour fêter son retour à Prague, il est classé comme traître par les marxistes. Fils d’alcoolique, alcoolique lui-même, il s’imbibe de son mélange préféré rhum et bière sans compter. Parti à Lipnice nad Sázavou, il entame en 1921 l’écriture de son fameux pamphlet : Les Aventures du brave soldat Chvéïk. Personnage créé dès 1912 dans d’autres récits qui ont été perdus. Cet « idiot du bataillon » est un enrôlé qui résiste à l’arbitraire en jouant le faux naïf saboteur. Ce grotesque jeu de massacre rencontra un vif succès populaire. Jaroslav Hašek avait commencé la rédaction du quatrième volume des aventures du soldat Chvéïk, quand rongé par la tuberculose et l’alcool il meurt le 3 janvier 1923. A Prague cette nouvelle fut d’abord prise pour une mystification. Souvent interdits, brûlés par les nazis en 1933, ses livres provoquent encore un rire subversif.

 

PDF - 283.6 ko
Jaroslav Hašek (30 avril 1883 - 3 janvier 1923)