Partage Noir

Accueil > Bandes dessinées > [BD] Éphéméride > Assassinat de Ricardo Flores Magón



21 novembre 1922

Assassinat de Ricardo Flores Magón

Par OLT

CC by-nc-sa

Ricardo naît le 16 septembre 1874. Etudiant à Mexico, en 1892, il subit la prison pour avoir manifesté contre la dictature de Díaz. Le 7 août 1900, il fonde la journal Regeneración qui deviendra en 1901 l’organe du PLM. La Cour suprême du Mexique rend un arrêt en juin 1903 qui interdit toute publication où apparaîtrait son nom.

En janvier 1904, il s’exil aux États-Unis et fonde à Saint Louis (Misouri) la Junte organisationnelle du PLM qui, en juillet 1906, publie et diffuse son programme-manifeste. En septembre 1906, le PLM organise des insurrections au Mexique. Les leaders de la Junte du PLM sont traqués par la police américaine. Ricardo est arrêté en août 1907.

De prison Ricardo affirme son idéal anarchiste. Libéré, il reprend la parution de Regeneración. La devise en devient « Tierra y Libertad ». Le 29 janvier 1911, la ville de Mexicali est prise par les forces du PLM, la Commune de Basse Californie durera 5 mois. Le 25 mai, Díaz démissionne. Madero le remplace, attaque les réalisations magonistes et reprend les villes conquises. Le second manifeste du PLM, anarchiste, sort en septembre 1911. Condamné à 20 ans de prison, Ricardo est assassiné dans sa cellule le 21 novembre 1922.

BD - Ephéméride - Ricardo Flores Magon