Partage Noir

Accueil > Révolution Française > Leclerc - L’Ami du Peuple > L’Ami du peuple : extraits

L’Ami du peuple : extraits

19 juin 2019, par Partage Noir

CC by-nc-sa

Extraits

L’armée révolutionnaire

« Que commandants, officiers, soldats qui la composeront reçoivent la même solde, mangent le même pain, et que les distinctions militaires ne soient pas un objet de vaine parade, mais seulement pour l’utilité commune. »
L’Ami du peuple, 14 août 1793.

« Allez en masse à la Convention nationale, demandez-lui la desti­tution définitive de tous les nobles qui sont encore à la tête de nos armées ; demandez-lui l’exclusion de tous les nobles et des prêtres de tous les emplois civils et militaires. »
L’Ami du peuple, 27 juillet 1793.

Le pouvoir populaire

« Un peuple nouvellement libre est toujours ombrageux ; faites cesser ses craintes et prouvez-lui que ce n’est pas seulement pour la forme que vous lui avez donné une Constitution. »
L’Ami du peuple n°17, 30 août 1793.

« Rappelle-toi surtout qu’un peuple représenté n’est pas libre, et ne prodigue pas cet épithète de représentant (...) ; la volonté ne peut se représenter (...) ; tes magistrats quelconques ne sont que tes mandataires. »
L’Ami du peuple n°13, 21 août 1793

« La justice habite toujours au milieu du peuple. »
(Discours public le 16 mai 1793)